Le jour du dépassement : Le jour où nous avons épuisé nos ressources annuelles

Le 29 juillet 2019 : L’humanité a consommé les ressources que la nature peut renouveler en un an : Nous vivons donc désormais « à crédit » jusqu’à la fin de cette année.

Comme chaque année, l’ONG (Organisation non gouvernementale) « Global Footprint Network », à publier un Atlas détaillant l’empreinte écologique de chaque pays, il calcule et dévoile la date du « jour du dépassement » qui marque le jour de l’année où l’humanité a épuisé les ressources renouvelables de la planète.

C’est-à-dire, qu’à l’échelle de notre planète, nous avons abattu plus d’arbres et cultivés plus de terres que ce que la nature peut nous offrir au cours d’une année entière. En ce qui concerne nos émissions de gaz à effet de serre, elles ont été plus importantes que ce que nos océans et nos forêts peuvent absorber…

Autrement dit, à partir du 29 juillet, l’humanité « vit à crédit » pour le reste de l’année, ce qui aura des conséquences pour les générations suivantes.

Ce qu’il faut savoir :

– La première « Journée du dépassement » a été calculée fin décembre en 1971.

– En 2019, c’est le 29 juillet alors qu’en 2018, c’était le 1er août.

– Avec notre mode de vie actuel, l’humanité a besoin de 1,8 Terre.

 

Grâce aux valeurs d’ENVIE Loire, nous luttons contre ce genre de catastrophe, avoir un impact positif environnemental reste l’une de nos priorités !

Venez découvrir le fonctionnement et les rouages de nos métiers et activités à l’impact positif sur notre environnement, en cliquant ici :

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.