Un noël plus éco-responsable, c’est possible!

 

Noël approche a grand pas!

 

C’est une période de joie et de magie pour beaucoup d’entre nous et nous organisons le repas, les cadeaux et tout ce qui caractérise cette période avec beaucoup d’excitation.

Oui, mais les périodes de fêtes c’est aussi d’énormes gaspillages et de la surconsommation, en effet, les français vont dépenser cette année encore plus de 70 000 euros a Noël soit une hausse de 2,3% comparé a 2018, et une hausse de 12% par rapport a 2018 pour l’achat par le biais du e-commerce (selon l’étude RetailMeNot réalisée par le Centre of Retail Research (CRR) dans 7 pays Européen (France, Belgique, Allemagne, Pays Bas, Italie, Espagne) les six semaines précédant le jour de Noël). (source)

 

l’hyperconsommation, malheureusement un symbole de noël

Pour chaque foyer en moyenne, le budget alloué aux cadeaux s’élève a 340 euros sur les 571 euros budgétisés pour Noël, certains vont même jusqu’à prendre des crédits à la consommation pour pouvoir en acheter à leur proches (selon une récente enquête CSA Research pour Cofidis), de plus, les français achètent près de 20 000 tonnes de papier cadeau pour Noël (selon Greenflex, société de services en développement durable). Enfin, les sapins artificiels génèrent 8 kg de CO2 par an, soit l’équivalent d’un trajet en voiture de 300km.(source)

La loi interdit aux commerçants de détruire les produits alimentaires en les javellisant, cette loi ne s’applique pas aux produits non alimentaires et génère beaucoup de déchets chaque année. (source)

Le souci se pose car, en plus de dépenser des sommes colossales pour les fêtes, le bilan carbone qui découle de tout ces achats est lui aussi des plus alarmant puisque qu’en 2019, l’empreinte carbone d’un français est estimée a 10,7 tonnes de CO2 an, ce qui est bien loin des objectifs fixés par l’accord de Paris pour limiter le réchauffement climatique.(source)

Alors comment fait on pour passer des fêtes joyeuses et écologiques ? Il existe des tas de solutions pour impacter le moins possible la planète et ne pas ternir la fête.

On peut par exemple privilégier un sapin naturel (certifié label « plante bleue ») qu’on ira couper soit même dans des élevages de sapins spécialisés, et supporter par la même occasion le commerce de proximité et la valorisation de petits agriculteurs ! (source)

Les différents niveaux du label « plante bleue » qui certifient des végétaux d’ornement produits de manière écoresponsable.

 Si on ne peut pas, on a la solution de « fabriquer » son sapin avec de vieux livres, de la récupération (cartons, papiers, etc.) ou des matériaux naturels comme le bois (avec des planches clouées ou des branches récupérées lors d’une promenade en forêt par exemple) .

On utilise les décorations de l’année précédente ou on en fabrique (on peut même utiliser du blanc de Meudon pour faire de la fausse neige sur les vitres et, comme c’est un produit nettoyant, vos fenêtres seront parfaites quand les fêtes seront passées!)  (source)

sapin en livres, une idée écologique pour un joli sapin.

Pour le papier cadeau, on peut recycler de vieux journaux, de vieilles partitions, le papier cadeau reçu lors de noëls ou d’anniversaires précédents ou même utiliser une technique japonaise écologique : le furoshiki, c’est une technique traditionnelle japonaise qui consiste à plier et nouer du tissu, utilisée pour l’emballage de cadeaux, il faut bien entendu choisir un carré de tissu adapté a votre cadeau :

50 x 50 cm: Pour emballer les petits cadeaux et/ou transporter une boîte à déjeuner.

70 x 70 cm: Pour emballer des cadeaux standards.

90 x 90 cm: Pour emballer les bouteilles à offrir.

110 à 230 cm : Pour emballer les cadeaux plus encombrants.

Tutoriel pour faire du furoshiki

exemple de furoshiki fermé et ouvert

 

On pense aussi a utiliser de la vraie vaisselle pour chouchouter ses invités et éviter d’utiliser du plastique non recyclable, si vous en manquez, n’hésitez pas à solliciter vos convives ! Enfin, pour les cadeaux, on peut acheter du reconditionné, de l’occasion, penser aux entreprises locales, aux artisans et privilégier les petits commerces aux grandes entreprises de e-shopping, on peut aussi fabriquer quelque chose pour ses proches ou encore offrir des bons « temps » (pour faire du babysitting, des tâches pour aider, etc.). (source) (source)

Maintenant, vous n’avez plus d’excuses pour passer des fêtes plus saines pour notre planète et votre portefeuille ! Au passage, Envie vous souhaite ainsi qu’a vos proches de bonnes fêtes de fin d’année !

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.